skip to Main Content
Menu

Le Contrôle Technique > Mode d’emploi

LES DIFFERENTS CONTRÔLES TECHNIQUES

 

LE CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Le contrôleur technique contrôle les 133 points, vérifie l’absence de défaillances et mentionne sur un procès-verbal toutes les anomalies.

Votre contrôle est favorable :

Le contrôleur vous remet un procès-verbal de contrôle et colle un timbre sur votre certificat d’immatriculation, indiquant la date de limite de validité de votre contrôle technique et appose une vignette sur votre pare-brise.

Votre contrôle est défavorable :

Le contrôleur vous remet un procès-verbal avec l’ensemble des points défectueux. Il colle aussi le timbre sur votre certificat d’immatriculation indiquant la date avant laquelle vous devez passer votre contre-visite précédée de la mention « S » ou « R ». En cas de défaillances critiques (lettre R), votre contrôle n’est valable que le jour même, vous avez donc jusqu’à minuit pour déplacer votre véhicule ! Dans tous les cas vous avez un délai maximum de 2 mois pour effectuer les réparations et passer la contre-visite.

LA CONTRE-VISITE

Si le contrôleur technique constate des défaillances à corriger avec l’obligation d’une contre-visite, vous avez un délai de 2 mois à compter de la date du contrôle pour effectuer les réparations, avant de représenter votre véhicule pour la contre-visite. Passé ce délai, vous êtes dans l’obligation de renouveler une contrôle technique initial complet. Tout dépassement de la date de contrôle est passible d’une amende de Classe IV.

Lors d’une contre-visite, ne sont contrôlés que les éléments d’identification et/ou les groupes de points de contrôle qui avaient justifié cette contre-visite. Cette dernière ne peut être effectuée que si le procès-verbal du contrôle initial est présenté au contrôleur.

LE CONTRÔLE VOLONTAIRE

La réalisation du contrôle volontaire s’effectue dans les mêmes conditions que le contrôle technique réglementaire et selon les mêmes règles. Cependant, les spécificités suivantes s’appliquent à ce contrôle :

  • Il n’entraîne pas de contre-visite
  • Vous pouvez le demander à tout moment, il portera sur l’ensemble ou une partie des 133 points de contrôle
  • Il est validé par un procès-verbal de contrôle volontaire sans délivrance de vignette ni de timbre sur le certificat d’immatriculation

Ce procès-verbal ne peut être pris en considération lors de la transaction d’un véhicule de plus de 4 ans. Attention ! Cette visite ne remplace pas le contrôle technique réglementaire.

Back To Top